Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez de les recevoir sur votre terminal.

Le Blog de Stéphanie Schmitt, Partenaire de Réussite
Accueil

Les réseaux sociaux utiles en situation de crise

Écrit par Stéphanie Schmitt
 
L'horrible nuit du 13 novembre 2015 sur Paris a à nouveau mis en évidence l'utilité des réseaux sociaux.
 
Déjà pour mon cas personnel j'avoue que c'est par Facebook que j'ai été informée. En voyant les publications arriver, j'ai compris qu'il se passait quelque chose et j'ai été suivre ce qu'en disaient les autres médias. 
 
Et outre les chaines d'infos qui faisaient état de la situation, c'est également sur Twitter que j'ai pu suivre la réalité des choses. Twitter permet à tous de réagir et très vite le hashtag #fusillade s'est imposé. Les informations tombaient en temps réel et ce média a permis également de partager la douleur et l'angoisse. Hommages à ceux qui agissaient, hommages aux victimes, soutien aux familles. Ca n'enlève rien, mais se sentir nombreux peu aider. Le lendemain d'ailleurs sur Facebook les photos de profils témoignaient du besoin de se rassembler contre l'adversité.
Twitter #Porteouverte à Paris le 13 novembre 2015
Puis est apparu un nouveau mot clef #Porteouverte. Un moyen pour ceux qui se trouvaient aux mauvais endroits au mauvais moment de trouver un lieu d'abri. Des parisiens qui ouvrent leurs portes à ceux coincés dans la rue et à risque. Belle initiative et très vite une très grande mobilisation et un moyen de réagir et de lutter.
 
Et c'est sur Twitter que j'ai su que Facebook avait mis en place sa notification "Safety Check". Un moyen pour ceux qui présents dans le périmètre dangereux de dire à leur proches qu'ils étaient en sécurité. 
Facebook Security Check Paris 13 noevmbre 2015
Mais le Contrôle d'Absence de Danger Facebook est aussi une source d'angoisse supplémentaire. On n'y voit des gens qu'on apprécie et on se fait du souci. Si j'ai écrit cet article c'est aussi et surtout pour vous inciter en cas de réel danger à utiliser les réseaux sociaux. Vous pourrez trouver des informations utiles, de l'aide, et surtout vous pourrez rassurer votre entourage.
 
Facebook Security Check Paris 13 noevmbre 2015

Nouveaux chiffres Facebook

Écrit par Stéphanie Schmitt

Les nouveaux chiffres de Facebook sont sortis. La source : le compte de Mark Zuckerberg que vous pouvez suivre vous aussi sur... Facebook bien évidemment.

Chiffres Facebook 2015

On remarque à quel point ce réseau est important. Avec plus d'un milliard d'utilisateurs actifs chaque jours, c'est près de 15% de la population mondiale qui s'y trouve et l'utilise comme moyen de communication.

Facebook : configurez en cas de problème

Écrit par Stéphanie Schmitt


Qu'adviendra-t-il de votre compte Facebook s'il vous arrive quelque chose ?

Facebook vous propose de donner vos instructions et désigner un légataire qui pourra alors accéder à votre compte. Et vous pouvez également d'ores et déjà décider de faire en sorte que votre compte ne vous survive pas.

 

Et si votre compte était piraté, comment le récupérer et justifier de votre identité ?

Là aussi Facebook a une solution : les contacts de confiance qui pourront vous aider. Il suffit d'en déterminer 3 à 5 parmi vos proches, ils seront vos garants.

 Facebook : configurez en cas de problème

Où faire tout ça : dans les paramètres de sécurité. Pour ceux qui souhaitent désactiver leur compte c'est également au même endroit. C'est très bien expliqué et vu le nombre de profils Facebook abandonnés c'est une bonne idée de prendre quelques minutes pour revoir votre configuration. Je vous le conseille.

Air B&B : pas que le meilleur, parfois le pire

Écrit par Stéphanie Schmitt

La nouvelle économie collaborative révolutionne nos modes de consommation, par contre elle a elle aussi ses travers qui sont parfois bien plus pervers.

Voilà pour l’illustrer ma récente expérience à Montréal avec Air B&B. Une réservation d’un loft qualifié de luxueux. De la place, deux grandes chambres. Les photos étaient très flatteuses, une belle lumière, de l’espace. Tout semblait parfait. Le propriétaire avait pré accepté notre réservation et le prix était tout de même plus intéressant qu’en hôtel. Bon quartier que je connaissais. Rien à redire.

Sauf qu’une fois sur place ce n’était plus le même topo. Rien de faux, mais simplement beaucoup de choses sur vendues. L’appartement n’avait que 2 fenêtres sur la rue dans les chambres. Donc ni air, ni lumière partout ailleurs. Des clims bricolées, des fenêtres mal calfeutrées qui faisaient qu’on dormait dans le bruit du grand boulevard. Une horreur. Et plus personne quand ça ne va pas.

C’était la première fois que j’avais au téléphone un message : votre appel sera pris dans plus d’une demi-heure. Et rien au bout d’une heure. La mauvaise foi du proprio et même le danger d’être chez quelqu’un qu’on ne connait pas. On s’est réfugié à l’hôtel après une journée de gâchée en recherches. Et comme les réservations sont non annulables, non remboursables pour la plupart je pensais que c’était de la pure perte.

 Air BnB

Alors pourquoi cette déconvenue. Tout simplement car le système des témoignages a une faille. Quand on en met un mauvais, on en récolte à coup sûr un mauvais en retour. Du coup sur le site tout est parfait. Les gens hésitent à témoigner négativement pour éviter tout problème ultérieur. Mais c’est trompeur et le service Air B&B n’est pas présent. On se sent totalement abandonnés.

Au retour j’ai tout de même tenté une réclamation. Le proprio avait l’air conciliant au départ, bien évidement il s’est montré très différent par la suite. Passage par la médiation de Air B&B et là bien évidemment on n’a rien pour nous. « Il fallait lire les commentaires… » Ils ne sont pas responsables, mais ils doivent tout de même être informé des problèmes car à ma grande surprise on a été remboursé assez facilement des nuits passées ailleurs. Le rappel des conditions qui ne sont pas à notre faveur, mais une résolution par mail après quelques jours et un virement immédiat.

J’ai mis tout de même mon commentaire négatif sur le fameux « loft luxueux ». Mais personnellement je vais me méfier. Souvent la différence de prix ne vaut pas les dangers de ce type de location. A méditer car pour beaucoup de services 2.0 le système de commentaires croisés peut mener à une méconnaissance de la réalité des choses.

A bon entendeur…

Nouveaux clubs de prise de parole en public

Écrit par Stéphanie Schmitt

J'ai le grand plaisir de vous annoncer la création de deux nouveaux clubs de mise en pratique de la communication orale.

Après avoir créé le Club des Orateurs Messins et le Club des Dirigeants Communicants sur Metz, c'est un honneur de voir certains membres des clubs reprendre le flambeau et se lancer dans la création de nouveaux groupes Toastmasters dans la région.

 Logo Toastmasters

C'est ainsi que Francis et Claude se lancent dans une création à Nancy : Toastmasters Grand Nancy qui vous propose une réunion d'information le 15 octobre 2015.

Pour ceux qui habitent dans la région de Thionville, c'est Pierre-Elie qui vous propose de monter un club : les Orateurs de Thionville qui se réuniront les 14 et 21 octobre 2015 pour vous présenter leurs activités.

Mais sachez que vous pouvez intégrer ces clubs à tout moment et rien ne vous empêche de visiter également le Club des Orateurs Messins et le Club des Dirigeants Communicants qui continuent leur activité après maintenant plusieurs années d'existence et de nombreux membres formés à la communication orale et au leadership.

Une application indispensable pour balade, vélo et running

Écrit par Stéphanie Schmitt

Je m'aventure bien plus loin depuis que j'utilise Viewranger, une application de cartographie qui répertorie tous les chemins de randonnée.

Viewranger application

Il y avait bien l'application des cartes IGN, mais Viewranger va plus loin. Déjà si on le souhaite on peut s'abonner à l'IGN pour y récupérer la topographie, mais nul besoin de passer en mode payant car l'application propose en gratuit une cartographie déjà particulièrement complète. Du coup, quand on ne connait pas un endroit, pas difficile de se faire un itinéraire, impossible de se perdre et facile de repérer les coins à découvrir. Un pur bonheur et une grande sécurité.

Mais l'application ne se contente pas de vous guider en France. Quelle a été ma surprise arrivée au Canada de voir que je disposais là également de ces cartes bien utiles.

Viewranger pour les balades

Enfin une option que je n'ai pas encore testée propose même des itinéraires balisés qu'il est possible de suivre via sa montre connectée. Tout pour faire de plus en plus d'activités extérieures et continuer à découvrir des promenades toujours plus agréables.

Mon conseil : ne vous passez pas de Viewranger, c'est l'application idéale pour toute personne qui aime les balades.

J'ai testé pour vous : l'Apple Watch

Écrit par Stéphanie Schmitt

Au départ je n'avais pas prévu d'investir dans ce nouveau gadget d'Apple, mais le destin en a décidé autrement et me voici pourvue de cette montre depuis quelques semaines.

Mon bilan pour vous.

Apple Watch test

Quelles sont les utilisations qui me servent :

Clairement quand je porte l'Apple Watch je ne rate plus d'appel ou de SMS. Et la consultation est plutôt discrète et pratique. Quand on n'est pas dans un endroit où le silence est de mise, le fait de dicter les SMS est très intéressant, la réponse aux appels directement avec la montre également. Et puis ça permet de garder le téléphone à l'abri, de moins le consulter. C'est aussi plus sécuritaire par exemple pour utiliser plan comme piéton dans une ville étrangère.

Mais là où j'apprécie particulièrement l'outil, c'est en voiture. Alors que le téléphone mobile est maintenant bannis et peu pratique, la montre permet de rappeler facilement. A noter pour mon cas l'appel passe directement sur la radio en haut-parleur donc autorisé.

Enfin pour moi la réelle avancée, c'est utilisation au niveau sportif. Je dois même dire que depuis que j'ai la montre, je marche plus, je fais des séances de sport plus denses et plus régulières. Alors l'Iphone proposait déjà ce genre d'application, mais la montre me permet l'accessoire idéal pour ces pratiques. Et c'est devenu pour moi un compagnon indispensable au niveau sportif.

Quels sont les inconvénients :

Vous le savez déjà, comme tout produit Apple l'autonomie est limitée et la montre se doit d'être chargée toutes les nuits pour être opérationnelle.

Mais ce n'est pas un problème finalement. Car le plus gros inconvénient pour moi reste les ondes que j'ai clairement ressenties. Les premiers jours j'avais une gêne et des fourmis dans la main. Et je limite maintenant mon usage. Hors de question de garder la montre au poignet toutes une journée, donc encore moins 24h/24. Et comme j'ai vraiment des doutes sur l'innocuité de l'objet, personnellement je ne la mets que lors de mes séances de sport et en cas de besoin pour un usage particulier (attente d'un appel, discrétion).

Faut-il investir ?

Les débuts de la montre ne sont pas si glorieux. Il suffit de regarder autour de vous combien de personnes en portent une au poignet. Ça reste un gadget dont on peut se passer, mais un gadget qui va probablement s'étoffer et malheureusement une fois essayé, on ne revient finalement pas en arrière. Maintenant si vous pouvez patienter, peut être que comme à son habitude Apple sortira une version 2 plus aboutie et qu'alors le nombre d'applications compatibles vous décidera.